Techniques de programmation

 

Pour ceux que cela intéresse, cette page contient quelques explications sur les bases du fonctionnement de Web Sciences. Cette façon de faire est d'ailleurs un grand classique de la gestion d'un site Internet.

Hébergement et principe

Séparation des données et de la mise en page

Lorsqu'on écrit un ensemble de documents (ou un gros document), que ce soit à l'aide d'un traitement de texte ou d'un éditeur HTML, il  est fondamental de séparer le texte de la mise en forme. Pour cela, on crée une feuille de style qui contient toutes les informations nécessaires à la mise en page. Cela présente deux avantages:

Dans le cas d'un site Internet, une étape supplémentaire utilisant le même principe peut s'appliquer à la page finale. La mise en forme définitive est créée par un programme qui génère du HTML (php dans le cas de Web Sciences). Le schéma en bas de page résume ce pincipe.

Logiciels utilisés

Si l'on procède de cette façon (et si l'on met de coté le problème du MathML), la page à taper est très simple. Il n'est donc pas nécessaire d'utiliser un logiciel très élaboré pour taper le texte. Un logiciel HTML de base qui supporte le CSS (Cascading Style Sheet) et le WYSIWYG (What You See Is What You Get) suffit. Personnellement, j'utilise une version assez ancienne de Namo WebEditor, mais on peut utiliser Blue Griffon (gratuit) par exemple.

Pour ce qui est du PHP, j'utilise EasyPHP associé à PHPCoder sous Windows. Cette combinaison est légère et très efficace.

Résumé

Une fois le système mis en place, seule l'étape n°1 c'est à dire la rédaction du document de base, est à la charge de l'auteur. Les étapes 2 et 3 sont automatiques.

Philippe Campion
Professeur certifié de sciences physiques
(et accessoirement programmeur)