Piles d'oxydoréduction

 

Pile magnésium cuivre:

1. Potentiel du couple Mg2+/Mg:

Le métal le plus réducteur (le magnésium) constitue la borne négative de la pile.
Le métal le moins réducteur (le cuivre) constitue la borne positive de la pile.

Soit e la force électromotrice de la pile magnésium cuivre

e = E°(Cu2+/Cu) - E°(Mg2+/Mg)

On en déduit facilement le potentiel électrochimique du couple Mg2+/Mg:

E°(Mg2+/Mg) = E°(Cu2+/Cu) - e
E°(Mg2+/Mg) = 0,34 - 2,71
E°(Mg2+/Mg) = - 2,37V

 

2. Pile magnésium fer:

Le métal le plus réducteur (le magnésium) constitue la borne négative de la pile.
Le métal le moins réducteur (le fer) constitue la borne positive de la pile.

 A l'électrode négative le magnésium est oxydé:

Mg  Mg2+ + 2 e-

 A l'électrode positive l'ion fer (II) est réduit:

Fe2+ + 2e-   Fe

 Bilan du fonctionnement de la pile:

 

Couple Mg2+/Mg          

Mg

    Mg2+ + 2e-

Couple Fe2+/Fe

Fe2+ + 2e-    

    Fe

 

 


 

 

Mg + Fe2+     

    Mg2+ + Fe

 

 

 Force électromotrice:

e = E°(Fe2+/Fe) - E°(Mg2+/Mg)
e = - 0,44 - (- 2,37)
e = 1,93V.

Sujet Accueil