Interactions et cohésion de la matière
 

I. Interactions fondamentales:

1. Particules élémentaires

Définition:
On appelle particule élémentaire toute particule indivisible (cette notion est évidemment liée à l'état des connaissances actuelles).
 

  • La diversité de la matière résulte des nombreux arrangements des atomes entres eux.
  • L'atome est constitué à partir de 3 particules élémentaires: le proton, le neutron et l'électron.
  • Autour du noyau formé de neutrons et de protons, les électrons sont en mouvement rapide.

Caractéristiques des particules élémentaires dans l'atome

Proton

mp = 1,67.10-27kg

q = +e

r = 1,2.10-15m

Neutron

mn = 1,67.10-27kg

q = 0

r = 1,2.10-15m

Électron

me = 9,11.10-31kg

q = -e

 

Remarque: Le rayon du noyau est de l'ordre de 1fm (10-15m) alors que le rayon de l'atome est de l'ordre de 10-10m. La plus grande partie d'un atome est constituée de vide. L'atome a une structure lacunaire (voir cours de seconde).

2. Les interactions fondamentales

La cohésion de la matière est due aux interactions entre les particules élémentaires:

II. Cohésion de la matière

1. A l'échelle du noyau atomique

Rappel: Interaction gravitationnelle: (voir cours de seconde).Deux corps A et B de masses respectives mA et mB séparés d'une distance d exercent l'un sur l'autre des forces opposées A/B et B/A telles que:

   avec G = 6,67.10-11 N.m2.kg-2

Soit un noyau d'hélium (2 protons, 2 neutrons). Déterminons la valeur des interactions gravitationnelles et électriques qui existent entre les différentes particules de ce noyau:

Interaction gravitationnelle:
 

  =>  

 

 

  =>  

Fp/p = 3,23.10-35N


Interaction électrique:
 

  =>  

 

 

  =>  

Fp/p = 10N


La force de répulsion électrique est très supérieure à la force d'attraction gravitationnelle. La cohésion des noyaux ne peut être due aux deux forces précédentes (les noyaux se disloqueraient).
La cohésion des noyaux est donc due à l'interaction forte.

Définition: L'interaction forte est une interaction attractive importante qui s'exerce sur les nucléons. Elle assure la cohésion des noyaux.

Remarque: Contrairement à l'interaction gravitationnelle et à l'interaction électrique, l'interaction forte augmente avec la distance. Cependant, c'est une action à courte portée.

2. A l'échelle atomique

Soit un atome d'hydrogène .
Déterminons la valeur des interactions gravitationnelles et électriques qui existent entre le noyau et l'électron de cet atome.

Interaction gravitationnelle: 

  =>  

 

 

  =>  

Fp/e = 3,61.10-47N

Interaction électrique:

  =>  

 

 

  =>  

Fp/p = 8,20.10-8N

La force d'attraction électrique est très supérieure à la force d'attraction gravitationnelle. L'interaction électrique assure la cohésion de la matière à l'échelle atomique.

3. A l'échelle moléculaire et à notre échelle

Un calcul identique au niveau de la molécule donne le même résultat. Les propriétés des solides, des liquides et des gaz en découlent. La cohésion de la matière à l'échelle moléculaire est assurée par l'interaction électrique.

4. A l'échelle astronomique

A l'échelle de l'Univers, la matière est électriquement neutre. Seule l'interaction gravitationnelle assure la cohésion de la matière à l'échelle de l'Univers. Elle est responsable du mouvement des astres, de la formation des étoiles, des planètes et des galaxies.

Exercices | Liste des fiches | Accueil